Le bien-être chez soi

Le bien-être chez soi grâce à la créativité et à la sophrologie

Du temps pour vous ?

 
Vous en rêvez ?
 
Cela tombe bien.
 
Je vous propose une pause créative.
Je pourrais dire une méditation graphique.
 
Pour vous poser.
Vous déposer.
Prendre soin de vous.
 
La bonne nouvelle…
 
Pas besoin de bouger !
 
Installez-vous confortablement dans votre cocon.
Et, laissez-vous guider.
 
D’abord une mini-conférence.
Sur les bienfaits d’une telle pratique.
 
Ensuite, je vous invite à explorer votre créativité.
Depuis chez vous ! 
 
 
Préparez un carnet.
Ou des feuilles blanches.
Un crayon noir.
Un magazine (dans lequel vous pourrez découper)
De la colle.
Des ciseaux.
 
Et, si vous le souhaitez :
Des crayons de couleur.
De la peinture.
Des pastels gras et secs.
Des écolines.
Des autocollants…
 
Tout ce qui vous attire, en fait.
 
N’achetez rien.
(Sauf si cela vous fait plaisir, bien sûr.)
 
Ensemble.
Dans le silence.
Nous pourrons plonger dans nos profondeurs.
Nous connecter au calme intérieur.

 

ET,nous écouter.

 

Notre corps nous parle tout le temps.
Il a beaucoup à nous apprendre.
Sur nos croyances et nos émotions.

 

Souvent, nous ne l’écoutons pas…
N’est-ce pas ?

 

Je me réjouis de vous accueillir.
Dans cet espace de tous les possibles.
 

Prêtes pour cette expérience ?

C’est le dimanche 18 octobre à 14h00.
Via zoom.
Ah oui.
Un détail qui a toute son importance.
ll n’y a aucune compétence à avoir !
Juste être là.
Pour vous offrir ce temps en cadeau.
 
Parce que vous le valez bien 🙂
 

Pratiquement :

Pour réserver votre place (car le nombre est limité),
Envoyez-moi un mail à [email protected]
 
En attendant de vous voir ou de vous revoir, prenez bien soin de vous et amusez-vous à préparer votre matériel pour cet atelier en ligne.
J’ai hâte de vous retrouver.
A dimanche !
Françoise

 

P.S. Si vous connaissez des personnes qui ont envie de se détendre, invitez-les à nous rejoindre.

Retenez bien ceci :

 

Pendant ce wébinaire, les objectifs sont de se poser, de s’amuser et dese détendre.

Ce n’est pas un cours d’art !

C’est une occasion de tester, d’expérimenter, de jouer avec les matières.

Donc pas de pression !

L’idée n’est pas de produire une oeuvre à tout prix.

 

Mais bien de libérer le geste.

De laisser aller le trop.

De désencombrer son mental.

 

Et, j’insiste : il n’y a besoin d’aucune compétence pour participer.

Poster un commentaire